L'origine des coccinelles

Publié le : 19/06/2017 09:54:00
Catégories : Actualités

a grande famille des Coccinellidae fait partie de l'ordre des coléoptères. Le nom ‘Coccinelle’ vient du latin ‘coccinus’ qui veut dire ‘écarlate’ en raison de la couleur de ses élytres. Certaines coccinelles sont phytophages, d’autres sont mycophages mais la plupart des coccinelles sont des prédateurs naturels des pucerons.

La grande famille des Coccinelles

 

La grande famille des Coccinellidae fait partie de l'ordre des coléoptères. Le nom ‘Coccinelle’ vient du latin ‘coccinus’ qui veut dire ‘écarlate’ en raison de la couleur de ses élytres.

Si la couleur ‘écarlate’ a déterminé son nom, la famille présente des espèces aux diverses coloris comme le noir, le brun, le jaune et l’orange. Sur les ailes, les motifs peuvent aussi variés, allant des simples points aux formes plus ou moins importantes et régulières. Si leurs couleurs et leurs motifs signalent aux prédateurs leur toxicité et leur amertume, ils permettent aussi de les identifier. Néanmoins, on les regroupe en fonction de leur alimentation. Certaines coccinelles sont phytophages en se nourrissant de végétaux, d’autres sont mycophages boulotant des champignons microscopiques, mais la plupart des coccinelles dévorent d’autres insectes comme les acariens, les pucerons et les cochenilles.

 

Quelle coccinelle pour lutter contre les pucerons de nos jardins ?

 

La coccinelle efficace pour lutter contre les pucerons est Adalia Bipunctata. Le choix s’est porté sur cette coccinelle naturellement présente à travers l’Europe, l’Asie centrale et l’Amérique du Nord. Elle est typiquement rouge avec deux points noirs, mais sa coloration est variable car elle peut être noire à taches rouges. La coccinelle est capable de bouloter près de 50 pucerons par jour dès l'état de larve. Adalia bipunctata est une petite coccinelle contrôlable en lutte biologique, un traitement efficace contre les pucerons.


A l’inverse, Harmonia axyridis, nommée aussi ‘coccinelle asiatique’, elle, étant plus grosse et résistant mieux à ses prédateurs, présente une prolificité et une voracité peu contrôlable. La coccinelle asiatique est considérée comme nuisible, elle n’est pas produite et pas recommandée en lutte biologique.

  

Comment elle fonctionne, la petite bête ?

 

Elle présente 4 stades de transformation : l’œuf, la larve de coccinelle, la nymphe, puis l’adulte. La transformation de l’œuf à l’adulte se fait en moyenne en 1 mois.

Les adultes ont une espérance de vie de 2 saisons maximum avec un hiver passé à dormir : ils sont en diapause sous les écorces des arbres, dans les souches, sous des fagots de bois, ou dans des hôtels à insectes.

Au printemps, mâles et femelles s’accouplent. Chaque ponte libère une cinquantaine de petits œufs jaunes. La femelle en pondra environ mille dans toute sa vie.

Au bout d’1 semaine, les larves sortent, elles sont fuselées de couleur noir ou bleu gris avec une bande bleue ou orange sur les flancs. Déjà au stade larvaire, la bête mange près de 50 pucerons par jour. Ce stade va durer environ 1 semaine.

Le temps de la ‘transformation’ arrive, c’est la nymphose. Les larves se fixent sur une feuille, et restent immobiles dans leur cocon pendant huit jours, il en sort alors l’adulte de couleur jaune pâle. 2 jours après la coccinelle prend ses couleurs définitives.

 

 

Comment installer et garder les coccinelles au jardin ?

 

Il existe différentes possibilités qui demandent toutes, en premier lieu, de cesser les utilisations d’insecticides… la coccinelle étant un insecte !

 

Sélectionner un hôtel à insectes

L’Hôtel à insectes permet de conserver les coccinelles d’une année sur l’autre. Placez votre hôtel au milieu d’un espace naturel et orientez-le sud-sud/est. Les insectes se dirigent par rapport au soleil. Certes, l’hôtel est ouvert à tous… à tous les insectes ! Mais vous multipliez vos chances de conserver les coccinelles en leur proposant un abri en place et lieu de votre lopin de terre.

 

Semer des semences florales

Les Semences de fleurs pour limiter les pucerons ! Comment ça fonctionne ? C’est la sélection des végétaux composant le mélange floral qui va  permettre de limiter les pucerons en attirant les coccinelles et les syrphes, ces prédateurs naturels des pucerons… tout en embellissant votre jardin. Le semi se fait  idéalement à l'automne pour une floraison au printemps suivant mais vous pouvez aussi semer en place, dès la mi-mars sur une terre réchauffée.

 

Acheter des coccinelles pour le jardin

Installer des Coccinelles adultes  (Adalia Bipunctata) pour traiter les rosiers ou les arbustes. Livrées en sachets prêts à accrocher sur le végétal infesté, les coccinelles sortent seules et s’acheminent naturellement vers les pucerons qu’elles vont dévorer. Durant la saison, les adultes vont s’accoupler puis les femelles vont pondre, et tout ce petit monde passera l’hiver dans votre espace de vie extérieure… jusqu’au printemps suivant.

 

Avec les coccinelles au jardin, vous regarderez les pucerons d’un autre œil… Ils sont juste des friandises pour vos amies nouvellement installées. Vive les pucerons pour Adalia Bipunctata !

 

 

 

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire