Vers blancs, vers gris et autres ravageurs du sol

Publié le : 29/06/2017 16:31:16
Catégories : Actualités

l y a du monde dans les différentes couches de notre terre de jardin. Si les insectes vivants dans la terre sont importants pour la vie du sol, d’autres comme les vers gris ou les vers blancs sont considérés comme des ravageurs.

Comment faire la différence entre les bons et les mauvais ravageurs ?

Bien sûr, il faut de tout pour faire un monde, et même dans le cadre assez complexe de notre terre de jardin, la chaîne alimentaire à son importance. Seulement, quand les ravageurs prennent le dessus et se trouvent en nombre, le déséquilibre s’installe et les problèmes commencent.

La différence entre les ‘bons’ insectes du sol et les ‘mauvais’ est très assez simple à faire : les bons ne se font jamais remarqués par de mauvaises actions ! A contrario, ceux considérés comme ‘mauvais’ laissent des traces et pas des moindres… Petit focus sur le désagrément des insectes ravageurs du sol.

Les larves de hanneton ou vers blancs 

Les larves des hannetons qui se nourrissent des racines des plantes vivantes mesurent pas loin de 4 cm de long et sont de couleur blanc crème, la tête et les pattes sont de couleur orangée. Cet élément est un point important, car on confond souvent les larves de hannetons avec les larves de Cétoines qui sont également de gros vers blancs. Or, les larves de cétoines ne font aucun dégât visible puisqu’elles se nourrissent exclusivement de déchets morts.

Vers blancs ou larves de hannetons

Quand le gazon est ravagé ou quand  les légumes ont les racines grignotées, à coup sûr : ce sont des larves de hannetons, à retirer absolument. A contrario, dans le composteur, ce sont des larves de cétoines, à conserver impérativement car elles vont transformer vos déchets morts en beau compost.

Les vers gris

Le ver gris, lui, correspond à la larve de deux  insectes distincts : la Tipule appelée aussi  ‘moustique Cousin’ et la Noctuelle terricole.

La Tipule est une larve de 3 à 4 cm de long à l’aspect boudiné, qui se trouve dans les toutes premières couches de terre car elle est très résistante au froid. Elle s’attaque aux racines des graminées de pelouse et cette dernière jaunie irrémédiablement. La larve adore aussi les jeunes racines et les collets des plantes légumières.

Vers gris

La larve de la Noctuelle terricole est de couleur vert-gris et s’attaque également aux racines et collets de pratiquement tous les plants de légumes…. Et sans leurs racines, les végétaux meurent en séchant sur place.

 Les deux vers se nourrissent la nuit et on les trouve en place dès le printemps et jusqu’au début de l’automne.

Les autres ravageurs du sol 

Le taupin

Le Taupin est un coléoptère. Sa larve, un long ver jaunâtre appelé aussi ‘fil de fer’, peut rester jusqu’à 6 ans dans la terre. Eux aussi, raffolent des racines des plants potagers et des fleurs mais peuvent également  grignoter les tubercules comme les pommes de terre. Une plante attaquée dépérit pratiquement à chaque coup ou devient inconsommable.

La larve du Taupin déteste les sols calcaires, un apport de chaux peut aider à la faire fuir, sinon les taupes, les poules et les oiseaux  s’en délectent.

L'otiorhynque

Ce petit coléoptère non volant qui, au stade adulte, grignote le feuillage, présente une toute petite larve difficile à visualiser mais capable de faire des dégâts conséquents durant la nuit. Sa préférence ? Grignoter les racines et les collets de nombreuses plantes potagères, de fleurissement mais aussi des arbres et des arbustes.  La larve et l’adulte sévissent de juin à octobre.

Otiorhynque adulte

Les courtilières 

On l’appelle aussi la ‘Taupe-grillon’, c’est un insecte fouisseur et nocturne. Avec ses pattes antérieures, elle creuse des galeries pour s’acheminer vers les racines des jeunes plants et des bulbes, qu’elle dévore frénétiquement. Elle raffole particulièrement des racines des jeunes plants de tomates et de fraisiers qui flétrissent et dépérissent juste après son passage.

Par contre, la bestiole est omnivore, du coup, elle dévore aussi les larves des vers blancs, des vers gris, des taupins et des limaces.

 

Des nématodes pour lutter contre certains ravageurs du sol ?

Les nématodes sont des vers microscopiques qui n’ont de cesse de parasiter un autre ravageur cible. Leur fonctionnement est très simple, le nématode entre dans le corps de sa victime, qui arrête de s’alimenter et qui finit par mourir. Une fois le méfait réalisé, le nématode  quitte le corps de sa victime et recherche une nouvelle cible. L’opération se répète autant de fois qu’il y a de cibles à faire mourir.

Il existe par exemple des nématodes contre les insectes du sol qui cible le ver blanc du hanneton et la larve de l’otiorhynque.

 

Bons et mauvais, il faut de tout au jardin… mais c’est mieux quand la chaine alimentaire reste en équilibre, non ?

 

 

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire